Laurianne – La fille du parc

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Laurianne – La fille du parcComme chacune de mes histoires, cette histoire est réelle. Elle a eu lieu lorsque je vivais sur Paris pendant quelques années. Elle n’a pas été arrangé, fantasmée ou déformée. Par soucis de discrétion les prénoms et les lieux ont pu être changé.Il était 19h en fin d’été, j’avais rendez-vous avec une fille dans un parc au bord de Lac. Elle était mignonne, 1m65, plutôt fit, brune, les cheveux légèrement bouclés, de grand yeux marrons derrière des lunettes la mettant en valeur et un sourire à faire fondre.Nous avons pris une bière sur un banc en regardant le lac et discutant pendant une petite heure, elle me plaisait et je voyais que c’était réciproque. Dans ce cas j’aime bien jouer le jeu de l’ignorant et laisser la fille faire le premier pas, je trouve ça plaisant. Elle m’a finalement embrassé passionnément et je répondis de la même façon. Très vite je l’ai senti très réceptive, ses mains ses sérer dans mes cheveux, sur mes épaules puis mon torse. Je sentais une tension sexuelle évidente et j’en profitais. Je continuais de l’embrasser et très vite sa main passant sous mon t-shirt puis sur mon entre-jambe pour me frotter bursa escort le sexe.Elle fait ça quelques secondes avant de s’arrête d’un coup, se pousser et me regarder en ajoutant : – pfiou, il faut que je me calme.Je la regarde avec un grand sourire et lui dit : c’est toi qui vois, mais moi je continue.Je l’embrasse à nouveau et lui montre mon excitation et mon envie et lui caressant l’entre-jambe de la même façon. Je la sens trembler et s’affaisser petit à petit sur le banc. Elle me rend la pareil et nous jouons à ce petit jeu pendant 10 – 15 minutes en alternant ces séquences avec des pauses lorsque des gens arrivaient. Au bout d’un moment je commence à vraiment perdre la tête et je lui dis clairement :- J’ai très envie de toi …- Moi aussi me dit-elle, mais pas ici il y a trop de monde, on ne peut pas ce soir- Pas de problème, je comprends. Lui répondis-je un peu frustré mais pas décidé à laisser passer la soirée.Il fait nuit lorsque nous nous décidons à marcher un peu, je l’embrasse de temps en temps, elle me répond puis il est bientôt temps pour elle de rentrer, elle travail tôt le lendemain. Il se trouve que nous nous sommes garé exactement escort bursa côte à côte malgré la taille du parking, je la raccompagne donc jusqu’à nos voitures et avant de la laisser filer l’embrasse langoureusement une dernière fois. Elle me répond à nouveau fougueusement en me plaquant contre ma voiture et me caressant à nouveau. Sauf que cette fois c’est différent, el passe sa main directement dans mon pantalon et commence à me branler énergiquement. Je suis sur une autre planète, je me fais branler sur un parking public entre deux voitures, je passe ma main dans son jean et découvre un string complètement trempé et gluant de mouille et je lâche un “putain c’est dingue” en découvrant cela. Elle me répond alors en défaisant mon bouton de jean et ma braguette pratiquement instantanément et en se baissant pour me sucer. Elle me suce environ trente secondes sur ce parking ou nous pouvons voir des gens marché a quelques dizaines de mètre de nous. Je la relève et j’ouvre la porte arrière de ma voiture, elle rentre avec moi et se jette sur moi à nouveau. Nous nous déshabillons complètement, le désire est incontrôlable, je cherche désespérément bursa escort bayan une capote et mon dieu, j’ai changé de porte-monnaie et n’en ai plus sur moi. Honteux je lui dis :- J’ai très envie mais je n’ai pas de capote, je suis désolé- Putain t’es chiant. Me répond-elle alors sèchement en me grimpant dessus et se frottant sur moi.- Tu m’excite beaucoup trop t’abuse de continuer, j’ai envie de toiEt sur ses mots elle glisse ma queue dans sa chatte luisante, brulante et séré de désire. Elle me chevauche alors que je suis assis sur les sièges arrière. Je l’entends couiner et me lâcher des :- Putain ta queue est bonne- C’est tellement chaude c’est un bonheur- Oui vas y prend moi.Elle me chevauche plusieurs minutes en m’agrippants les cheveux, me griffant le dos, m’embrasser langoureusement jusqu’au moment fatidique :- Oh putain je vais jouir c’est trop bon- Vas-y je veux te sentir gicler en moi, décharge ton jus en moi.- Oh ouiii putain, haaaa je joui- Oh vas-y, oh c’est chaud, donne-moi ton jus.Après avoir eu un orgasme d’une incroyable force, on est resté emboité quelques minutes, en souriant amoureusement et en s’embrassant.- Tu es magnifique. Lui dis-je, complètement dingue de cette fille rencontré 3 heures avant.- Et toi tu as une grosse bite dit-elle en rigolant.On a fini par se rhabiller et rentrer chez nous, chacun de notre côté… avant de se revoir plusieurs fois.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir